Demandez un prêt à la CAF pour financer vos travaux

Savez-vous que la CAF (ou la Caisse d’Allocations familiales) accorde un prêt dédié à la rénovation des biens immobiliers, à condition que votre bien réponde à des critères d’éligibilité ? Qui peut bénéficier de ce genre de crédits ? Quelles sont les conditions à remplir pour pouvoir en bénéficier ? Quels sont les travaux couverts par ce prêt ? La réponse à toutes ces questions dans ce qui suit.

Les bénéficiaires du prêt proposé par la CAF

Le prêt à la CAF s’adresse aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires désireux d’entreprendre des travaux de rénovation de leur bien immobilier. Pour cela, ils doivent résider en France et doivent également bénéficier d’une prestation familiale fournie par la CAF. Cependant, ce prêt n’est pas accordé aux personnes qui bénéficient déjà d’une allocation logement sociale ou d’une autre allocation quelconque (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1616).

Les travaux couverts par un prêt à la CAF

Afin de pouvoir tirer avantages de ce prêt accordé par la CAF, vous devez connaître les travaux qui sont couverts par cette aide. En effet, peuvent souscrire à ce type de prêt les personnes souhaitant effectuer des rénovations au niveau :

  • de leur toiture
  • de leur isolation thermique
  • de leur assainissement individuel

Seuls les travaux d’entretien ne sont pas couverts par cette aide. Elle n’exige pas l’intervention d’un artisan pour la prise en charge des travaux, le bénéficiaire pourra s’en charger lui-même.

Le montant d’un prêt à la CAF

Il est à noter que le prêt à la CAF n’excède jamais 1 067,14 € et qu’il permet de couvrir jusqu’à 80% du montant total des travaux à effectuer. Le versement du capital sera effectué en deux fois, dont la première moitié au moment de la signature du contrat sous présentation du devis des travaux; et l’autre moitié une fois les travaux achevés sous présentation de la facture.