Vous voulez faire insonoriser un logement à proximité d’un aéroport, renseignez-vous sur les aides financières.

Une aide financière est octroyée pour les travaux d’insonorisation effectués dans les appartements ou maisons situés à proximité d’un aéroport. Voici quelques informations utiles si vous voulez bénéficier de cette subvention.

De quel type d’aide s’agit-il?

Les personnes vivant à proximité d’un aéroport peuvent tirer profit d’une aide financière pour les travaux d’isolation acoustique. Le montant de cette subvention dépend du type de logement à isoler et aussi de la zone du plan de gêne dans laquelle est située l’habitation.

Ainsi, pour un appartement situé dans une zone à niveau sonore très élevé (zone I), le montant de l’aide est plafonné à 2 000 € par pièce. S’il s’agit d’une maison, le montant maximum accordé pour chaque pièce, dans la même zone est de 3 500 €, et 5 000 € pour les travaux d’isolation de toiture.
Ces valeurs ne concernent pas la cuisine, pour laquelle le montant maximum alloué est de 1 850 € pour un appartement comme pour une maison.

Qui peut en profiter ?

Peuvent prétendre à cette aide toute personne dont l’habitation est localisée dans les environs proches des 10 principaux aéroports français à savoir : Marseille-Provence, Mulhouse-Bâle, Nantes-Atlantique, Nice-Côte d’Azur, Bâle-Mulhouse, Bordeaux-Mérignac, Lyon-Saint-Exupéry, Paris Charles-de-Gaulle et Paris-Orly, Strasbourg-Entzheim, Toulouse-Blagnac.

Quelles sont les démarches à suivre pour l’obtenir ?

Pour profiter de cette aide, il faudra adresser la demande par courrier recommandé avec avis de réception à l’exploitant de l’aéroport concerné. Ce dernier vous envoie ensuite une réponse dans laquelle il vous dresse une liste de documents que vous devez lui faire parvenir avec avis de réception.

Si la réponse est favorable, vous pouvez faire réaliser une étude acoustique de votre logement par un bureau d’étude spécialisée ou un accoustien qualifié. Ensuite, vous démarchez une entreprise pour faire les travaux. Le rapport d’étude et le devis émis par l’entreprise auquel vous aurez confié les travaux doivent être ensuite envoyés à l’exploitant de l’aéroport afin qu’il puisse valider l’attribution de l’aide. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre commune ou en cliquant ici.