Demandez une subvention à l’Anah pour financer vos travaux

Afin de rénover et d’assainir les logements privés jugés insalubres, l’Anah (l’Agence Nationale de l’Habitat) propose des subventions aux propriétaires qui désirent réaliser ce genre de projets mais qui n’ont pas les moyens requis pour les financer. Si vous souhaitez découvrir en quoi consiste la subvention de l’Anah, cet article vous sera certainement d’une grande aide.

Que couvre une subvention de l’Anah ?

La subvention offerte par l’Anah couvre les travaux liés à la rénovation thermique des biens immobiliers anciens. Cette subvention sert également à financer les travaux permettant d’améliorer la consommation énergétique dans ce genre de logements. Ainsi, les coûts relatifs à ce genre d’aménagement ne pèseront pas sur le budget de la famille. Les propriétaires de biens immobiliers anciens peuvent compléter cette subvention avec d’autres aides comme le crédit d’impôt développement durable, l’aide à la solidarité énergétique ou l’éco-prêt à taux zéro.

Les conditions pour jouir d’une subvention offerte par l’Anah

Différents critères d’éligibilité doivent être remplis pour pouvoir bénéficier de cette subvention proposée par l’Anah. Parmi cela, il faut noter l’utilisation du bien en tant que logement principal. Il peut être occupé par le propriétaire lui-même ou mis en location. Mis à part cela, les personnes qui résident dans ce logement s’engagent à l’occuper pendant au moins six ans après la fin des travaux. Pour le cas des syndicats de copropriété, ils peuvent également jouir de cette aide à condition que les travaux en question soient effectués sur des parties communes (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1328).

Le montant de la subvention auprès de l’Anah

Le plafond des subventions offertes par l’Anah varie d’un projet à un autre. Ce montant est réglementé par différents facteurs comme :

  • la nature des travaux
  • les ressources financières des occupants du bien immobilier
  • le coût total des travaux de rénovation.

En effet, il est important de savoir que ce coût doit être compris entre 1 500 et 13 000 euros, au risque de se voir refuser son dossier. La plupart du temps, les trois quarts de la subvention sont versés au commencement des travaux. Cela est parfait pour les personnes qui souhaitent rénover leur performance énergétique mais qui ne disposent pas de trésorerie personnelle.

Si vous avez des questions concernant l’aide offerte par l’Anah, n’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès d’un conseiller de l’Anah qui répondra à toutes vos qestions et vous informera sur les pièces à fournir pour monter votre dossier de demande de subvention. Vous pouvez également faire appel à un promoteur immobilier spécialisé dans la construction et la rénovation de logements et de maisons. Il vous éclairera sur ce sujet, tout en vous présentant les meilleures astuces légales pour bénéficier de ce genre d’aide.